Une première expérience et les conclusions qui en découlent.

Donc, nous sohaitions associer cette promenade dans les calanques à de la botanique et du Land-Art.

Nous pensions plutôt nous arrêter sur le chemin du retour pour cela.

MAIS: les 2 grands ont préférés partir plus tôt: César voulait participer à un de ses derniers entraînements de hand. La flore avait bien fané en 15 jours...juin est décidémnt déjà trop tardif pour cela! La balade dans les calanques est assez longue avec des enfants, et ressemble à certains moments plus à du crapahutage/escalade qu'à une paisible promenade! C'est déjà si concentré en visuel, en auditif (de nombreux oiseaux, un criquet), et même en olfactif, sans parler des sollicitations musculaires, qu'il est difficile d'y sur-ajouter des projets construits.

Il me paraît effectivement plus intéressant d'avoir pris des photos le mois dernier et de choisir de découvrir à la maison la façon dont on peut les déterminer, ce qui est une très agréable façon de se remémorrer ces instants magiques. Nous avons par exemple rencontrer une colonnie de fourmis, ce qui intéresse décidément beaucoup Ulysse! Malheureusement, les batteries de l'apppareil photo nous ont lâchés...

Pour ce qui est du Land Art, par circonstances, j'avais choisi de me plier, in fine, aux recommandations des experts en la matière avec des enfants, enseignants. Bien mal m'en a pris. Les enfants se sont demandés ce que je leur voulait et non pas trop adhérés. Et encore, je parle des plusgrands, les plus petits avaient beaucoup trop à faire dans cette nature débordante!

Je serai donc d'avis de pratiquer cet art pourtant si beau et passionant dans un endroit moultes fois investi par les enfants, afin de réduire considérablement les disgressions et distractions naturellement inhérentes à la découverte d'un lieu nouveau (quoiqu'Héloïse m'ait dit: "Mais on est déjà venu ici!"...oui, mais là, nous avons été plus loin!). Le parc, le jardin, le balcon.

Je m'y suis donc collée, pour l'exemple, et voici ce que cela a donné:

DSCF6528___Copie

Un "homme-debout", pierres colorées et humides sur la pierre sèche et blanche.

 

 

DSCF6531___Copie

Voici la reconstitution de l'oeuvre du compagnon d'Anissa que les enfants ont si vite dispersée.

J'avais pêché des cailloux que les enfants ont triés par couleur (Et! Montessori n'est pas loin!), et voilà l'oeuvre éphémère et naturelle qui se pose des questions sur son socle d'île.

DSCF6514___CopieDSCF6526

Voilà notre récolte de l'aller, 2 pommes de pins encore accrochées à leur branche-mère, bouts de bois, et voilà une figure qui apparaît, entre figuration et abstraction.

DSCF6532___Copie

Voilà pour notre première tentative de Land Art. Bon, les enfants ont enfin une petite idée de ce dont il s'agit, maintenant!

Un autre article pour la géologie du terrain, et la végétation!