J'ai découvert un blog unschooling très intéressant avec un article qui parlait de l'étude de l'histoire, de la géographie, de la politique, version unschooling, en l'abordant peu, dans l'enfance: juste une carte du monde, etc..... afin de laisser les adolescents découvrir par eux-mêmes ce qui les intéressaient, tout en les accompagnant dans la démarche d'objectivité. 

C'est tellement diamétralement opposé à ma pratique que j'ai trouvé cela très interessant.

Je vous laisse ici ma réponse, et la pratique ayant porté ses fruits, je suis convaincue de ma démarche, mais aussi intéressée par d'autres manières de considérer la question, certainement, tout aussi "juste". Selon le point de vue!

"J'ai lu votre article avec beaucoup d'attention. C'est intéressant de voir comment les familles unscho voient différemment l'éducation!

J'ai été "obligée" d'éduquer mes enfants de cette manière parce que mes grands, qui ont été un peu à l'école, ne voulaient aucune instruction formelle. Mais j'ai enseigné toutes ces choses que vous pensez être plus adéquates pour des adolescents quand mes enfants étaient vraiment très jeunes. Avec de la conversation. 

La philosophie, la géographie, l'histoire et surtout la géopolitique me semblent être nécessaires dans l'environnement de l'enfant, parce que l'enfance est l'âge où naissent les passions, d'autres choses viennent préoccuper les adolescents.

Le plus jeune de mes fils s'est tenu debout tout seul devant les nymphéas de Monet à 10 mois tellement il était excité par toutes ces couleurs.

10155138_10203628796624918_3120299452601392931_n

Nous avons visité beaucoup de musées avec des enfants très jeunes. Mais nous choisissons toujours juste une partie et nous n'utilisons pas de guides. Parce que l'émotion ressentie est la plus importante. Bien sûr, pour partager une émotion, c'est plus facile de la ressentir soi-même!

11866418_10207502454183936_3593402121056208185_n

11866445_10207486598187546_8974677616981244772_n

 

J'amenais avec moi des crayons et du papier pour dessiner. Parfois les tableaux parlent d'histoire ou de la Bible. Quand j'ai du expliquer que la dame qui tient cette tête coupée s'appelle Judith et raconter son histoire, venue de l'ancienn testament, j'ai pensé "OK, je vais, de toute façon, avec 5 enfants, me retrouver dans des situations embarassantes!"

13700014_10210012330729281_1021459560909202062_n

 

Il m'est arrivé d'aller au Louvre avec une poussette pour deux bébés dont les roues grincaient et mes adolescents se tenaient loin de moi parce que je faisais du bruit, ce sont aussi des souvenirs drôles!

10172757_10203628795824898_999324194945720996_n

 

J'ai raconté l'histoire des philosophes grecs, mes garçons ont découvert l'histoire de la guerre de sécession dans des bandes dessinées. Mes filles se sont passionnées pour les histoires de femmes incroyables.

Ce qui se passe dans le monde doit être expliqué, et accompagné avec cette information capitale dont vous parlez: il faut aller à la source pour comprendre un certain point de vue et comprendre que selon le regard la "Vérité" peut-être différente. Et développer l'esprit critique.

J'ai emmené mes grands dans des meetings politiques, mes plus jeunes ont participé à la reconstitution de la bataille de Waterloo, (en unschooling, c'est l'occasion qui se présente, souvent, qui fait l'instruction)

427485_3509872229955_60462328_n

13701057_10210014351299794_7195430465065287261_o

 

et surtout même si nous vivions en ville (je suis belge et vivait à Marseille) nous passions de si longtemps moments dans la nature. Le unschooling permet de prendre le temps d'observer des fourmis, ou de regarder les roches et de les examiner. L'environnement est important.

 

10245277_10203628741383537_3016358170280122853_n

10252143_10203628778184457_2108446776018718021_n

 

Et la bibliothèque de la maison en fait partie! Ca c'est une partie, mais très révélatrice de la bibliothèque d'Ulysse.

167434775_764888137493232_1694734592596358210_n

 

Des voisins qui sont passionnés par l'astronomie ou la mécanique, etc... (des gardiens de musées universitaires qui vous ouvrent les portes discètement, impressionnés par la démarche!)

1930533_1034015775091_2276_n

10154347_10203628789424738_528303458226328765_n

 

Plus grands, en effet, ils développent leurs propres passions, mais j'aime encore à parler de littérature, à lire des extraits que mon dernier enfant ne lira pas car contrairement à ses soeurs, il a horreur de la littérature. Et c'est toujours quelques pages  passionantes ou drôles, parce que les émotions sont le meilleur moyen de garder un apprentissage.

Mon dernier pour ses 14 ans, une passion pour le Canada après une longue passion pour l'Islande, et pour la géopolitique, ce fut les thèmes de son anniversaire!

104846395_210266786783569_4728017552250474212_n

 

Je n'ai pas utilisé de curriculums pour raconter des histoires sur toutes ces choses.

J'ai raconté ce que je connaisais et aussi ce que j'apprenais.

J'ai ouvert un blog pour tenir un journal de toutes les choses intéressantes que je trouvai et qu'ils n'ont pas souvent utilisées.

Mais n'attendez pas pour parler d'économie, de géographie ou de politique. Ils vont se passionner pour ces choses, changer d'avis, plusieurs fois, en grandissant. Mais ils auront la compréhension très forte qu'ils sont déjà des citoyens du monde. Merci pour cette article, écoutez l'opinion de l'autre apprend aussi beaucoup au sujet de soi-même!"

1002688_10203628775544391_6125126844243639392_n

576834_10201277927974671_1285320291_n