Un témoignage de temps instructif au jardin.

La question du "comment ça se passe l'enseignement?" lorsqu'on choisit ce mode de vie qui n'est pas une pédagogie trouve réponse dans des théories énoncées qui manquent de repères concrets pour les néophytes.

Je vais donc partager ici des tranches de vies.

Quelques belles journées ensoleillées nous ont donné envie de passer plus de temps dehors que nous le faisons déjà.

IMG_7471

Nous avions besoin de faire un point sur les fruitiers: quiescence et débourrement, les rosiers, de récolter quelque chose pour les lapins si c'est possible,  de commencer à libérer les iris de la gangue de feuilles mortes et de ronces et de guetter la première fleur!

IMG_7466

En passant à côté des rosiers, on s'arrête: les feuilles ont déjà attaqué une belle croissance alors que je suis sensée les tailler...

J'avais épinglé ce site sur Pinterest il y a quelques années déjà, je l'avais trouvé formidable pour expliquer le changement de couleur des feuilles. Renouant avec la tradition antique de transmission par la conversation, on observe attentivement:

- "Pourquoi sont-elles rouges, ces feuilles?"

- "Elles n'ont plus de chlorophylle et la photosynthèse ne peut plus fonctionner, me répond mon garçon. C'est comme ça à l'automne".

- "Nous sommes en automne?"

- "Non, c'est la fin de l'hiver".

- "Alors.... qu'est-ce qui se passe?" Silence. Ca fume, dans les méninges!!

- Je l'encourage: elles n'en ont plus ou alors....

- Elles n'en n'ont pas encore!!. Nous reprendrons la lecture de l'article en question, ensemble, histoire de "consolider les acquis" comme dirait l'EN.

IMG_7469

Ces feuilles rouges, c'est un phénomène qui est typique chez les rosiers.... bien d'autres feuilles "naissent" vertes dès le début. Le rosier est un excellent moyen de revenir toute l'année sur cette question de photosynthèse, de chlorophylle, de carotène.... d'autant que les iris, qui ont amorcé une poussée également, découvre sous les feuilles d'automne un pied blanc comme une endive.... la partie qui n'a pas été exposée à la lumière se révèle

IMG_7468

et la conversation se déroule encore tandis que nous arpentons le terrain. Il y a encore quelques espélugues, ces roseaux provençaux qui se balancent au gré du vent et ont donné leurnom au chemin qui mène à la maison. Toponymie!

IMG_7472

 

 

Nous attaquons l'arrachage de ronce, et c'est le moment idéal pour découvrir la multiplication par marcotage. Ulysse est fasciné!

IMG_7485

Voilà une racine qui nous a incités a déposer les outils pour un temps long d'observation, de spéculation et... de fascination.

IMG_7484

 

Mais l'émotion, si forte, du jour, fut la découverte de gommose sur un cerisier:

IMG_7475

-"Tu te rends compte, dans 100 millions d'années, on pourra découvrir comment nous vivions grâce à la fourmi prise dans cette sève! Oh, je suis trop ému!" Et s'ensuit une longe explication de sa part au sujet de la métamorphose de la sève en ambre. D'ADN. Raconter, narrer à l'autre est la meilleure des consolidations du savoir. Je ne relève pas la distinction entre sève et gommose, je le laisse rêver encore, ce sera pour plus tard!

Dans la journée, il jouera encore à la bataille avec des cartes de nomenclature animale, me fera la lecture de la fiche du kiwi -vraiment trop mignon- et découvrira de nouveaux mots (elles sont super ces fiches que j'avais mis de côté "au cas où" on leur trouve un usage). Il maintient au congélateur des couches de glace qui emprisonnent différents moments "d'air", une mise en pratique en maquette de "carottes" en paléoclimatologie. D'ailleurs, il a aussi étudié, en anglais, sur IXL, les différents territoires revendiqués de l'antarctique, dans l'apm, entre autres, car il adore "tester" ses connaissances en géographie et en apprendre toujours plus, sur ce site. Des mathématiques, aussi, à sa guise, et aussi quelques films sur brain-pop.

Il a reconstitué une célèbre bataille de la guerre civile américaine avec ses playmobils et joué, encore et toujours. J'avais enregistré le film "Marsupilami" et là aussi, les conversations ont fusé. La jungle, l'élixir de jouvence, la distillation, la chimie organique, les orchidées...

Il cuisine de plus en plus. Sort de ses sentiers battus (la soupe aux champignons) pour cuisiner toutes sortes de légumes, tandis que la pâtisserie est la chasse gardée de sa soeur. Un enfant qui participe à l'élaboration des repas, voir, à la culture de ce qu'il mange est un enfant qui adoptera naturellement une alimentation équilibrée.

IMG_7456

Juste une journée.