UlnhnJ4Up9WOxFttkWz6jC42oKc

"Un peu de culture ça ne fait de mal à personne"

Ainsi conclut mon Ulysse, qui m'annonce "Je devrai en apprendre quelques-unes par coeur" en voyant sur le pc défiler des images des fables de la Fontaine. Ma 3e ayant, pour préparer son BAC de français, longuement étudié la réécriture, ce fut le grand thème de l'année scolaire précédente. Et j'ai moi-même partagé avec mes enfants mon goût pour certaines de ces réécritures.

J'ai préféré la version de la fable du chêne et du roseau de Jean Anouilh, qui a aussi réécrit Antigone, par exemple.

En littérature, en art, la réinterprètation est un thème qui nous a beaucoup plu et que nous cherchions partout.

La scolarité très formelle d'un aîné peut ainsi devenir l'éducation totalement non scolaire des plus jeunes, et quelle liberté, quel foisonnement!

La Fable d'Esope, ici, un PDF qui en comprend 96, traduites par un auteur inconnu au début du diècle précédent, Celle qui nous concerne est en page 7. Sans illustrations. Attention, d'expérience, les documents fournis par les académies se montrent malheureusement souvent indisponibles avec le temps. N'hésitez pas à télécharger si cela vous intéresse.

La fable de Phèdre se trouve notamment, ici, avec à côté sa traduction en latin.

Une version médiévale de Marie de France se trouve ici. Et un joli PDF illustré de la traduction en français moderne ici

220px-1-2-Le-Corbeau-et-le-renard-Steinhowel

J'ai choisi cette proposition pour la Fable de la Fontaine, car elle propose une traduction en anglais, une en latin.... et aussi une version détournée anonyme. Surprise! Si vous cliquez sur le timbre, une version audio vous sera offerte!

Une carte interactive: "Une carte sur la fable de La Fontaine qui comprend en interactivité 5 éléments: le texte, le MP3, 1 vidéo dont le texte est lu par Jean Rochefort,  1 vidéo de parodie et une BD."

5By-ivmJ5xjnVIz0rKhYfTXB8Nw