^_Le coût de l’IEF…c’est variable selon le budget, et la taille de la famille !

Voici un exemple concret :

J’ai trois grands qui bénéficient de l’ARS, soit un peu plus de 800 euros par rentrée.

La première année, j’ai choisi longuement, minutieusement et judicieusement des manuels pour un coût qui avoisinait les 400 euros. Avec une base dix, des attrimaths, Scargouli, des classeurs, feuilles, stock de stylos, règle, etc….ce genre de choses que l'on peut acheter chez Didacto.

Avec le reste j’ai acheté du matériel d’ « art plastique », pour 200 euros, et je les ai abonnés à leur magazine préféré (image docs, wapiti, sciences et vie junior, etc…), plus un petit crochet par la librairie.

Parallèlement,  je les ai inscrits à des cours par correspondance, EAD, 37 euros 50 à vie par personne, nombre de cours illimité, gratuit pour les belges, ce qui est mon cas.

A Pâques, je me suis rendue à leur raisons : les cpc, ce n’est pas leur « cup of tea » et les manuels non plus. J’avais eu une ergothérapeute à la maison pour mon fils dyspraxique, et pu observer ce qu’elle faisait avec lui.

J’ai passé une commande de 900 euros chez OPPA, que je me suis auto-remboursée au mois d’août, avec l’ARS. Le plateau de sable, divers jeux pédagogiques dont certains franchement montessori, Architekt (extraordinaire d’efficacité !), Mathador, des fichiers photocopiables.

A la rentrée, j’ai commandé les cours de maths des frères Lyons (gratuit).

L’année suivante, la moitié du budget ARS est parti dans du matériel de scrapbooking.Le « unscho » était passé par là. Et du matériel péda pour le reste, des fournitures.

Pendant les deux premières années, j’allouais un budget de 50 euros mensuels à la librairie et nous allions fréquemment à la bibliothèque. DVD, livres, magazines, jeux péda sur ordi…

Cette année, nous avons plutôt pris un abonnement de 30 euros mensuels au vidéo-club en bas de chez moi qui nous permettait de louer un dvd/jour hors nouveauté, ça a été l’occasion de regarder tous les Michaël Moor, « Une vérité qui dérange », des péplums, des films engagés, des films politiques (JFK, La vie des autres,…), et aussi…tous les Rocky…ben oui, j’ai des zoms à la maison, moi.

Le visionnage/débat cadrant spécialement à notre mode d’instruction proche du unschooling.

En « free », il y a les émissions sur internet (merci Arte), et un tas de liens qu’on peut retrouver sur le blog Homeschooling.

Comment ne pas parler de Starfall, un site gratuit d’apprentissage de la lecture en anglais, d’ECPAD, le site de la médiathèque de la défense (film d'aviation de la première guerre mondiale, etc...! PS: si des soucis de lecture apparaisse, contacter le webmaster très sympa),  de learning unlimited, dont une partie est en free.

Il y a aussi en free de quoi fabriquer des lapbooks (voir un autre post sur le blog homescholing), ou des maquettes en cartons. Allez jeter un œil aussi du côté d’Arborescence. On y parle notamment des cartes heuristiques.

Il y a bien sûr les blogs montessoriens référencés sur ce forum qui sont d’une richesse incroyable.

Pour la rentrée, mon budget sera en matériel Montessori. Evaluation faite chez Absorbent Mind, j’en aurai pour 1500 euros.

J’ai déjà la tour rose, l’escalier marron, la banque (en perles) que j’ai eu pour moins de 100 euros et le cabinet de géographie complet avec le meuble pour 160 euros, car achetés aux enchères ici et aussi ici, au mois d’août, alors que personne n’enchérit, dorant sur la plage.

Pour ce qui est de la fabrication du matériel, je confirme…ça peut être plus cher, et je manque de temps.

Nous sommes allés 3 jours à Paris en 2007. J’ai trouvé un endroit pour dormir à 15 euros/personne/nuit, petit déjeuner compris. 1 km à pied du Louvre, au-dessus du sentier, tout près du Rex et des grands bds (Dortoirs 4, 6 ou 8 personnes. Petit-déjeuner inclus.  Je voudrais signaler que le propriétaire a pris en compte notre co-sleeping: il a rapproché 3 lits jumeaux. J'avais donc un grand lit pour moi et les deux petits, en bas. Du coup, au-dessus, les grands ont co-sleepé aussi! L'endroit est particulièrement calme et silencieux).

Généralement, les musées sont gratuits pour les enfants de moins de 12 ans, et on ne demande pas de carte d’identité.

Mon plus gros budget a été de passer à la librairie ! (voir l’article sur les enfants au musée sur le blog).

Je trouve ça très bizarre de comparer une promenade dans la nature et un musée. C’est fondamentalement si différent !

Le musée est une empreinte de mémoire, un témoin culturel, un « arrêt de temps ». La nature est vivante, sans cesse mouvante, ancrée dans un éphémère présent.

On peut avoir un choc esthétique dans un musée face à une œuvre picturale ou dans la nature, face à un instanté magique, mais le partage culturel n’est pas du tout le même !!

Beaucoup de musées organisent des ateliers, généralement gratuits pour les écoles et après discussion, ils sont souvent très ouvert à la non-sco.

J’ai d’ailleurs ainsi obtenu de mon libraire et de la coop. d’enseignement qu’il me pratique le tarif enseignant. Et du conseil général qu’il nous alloue le chèquier collégien. Des chèques cinéma, livres, spectacle vivant, sport, etc… pour une valeur de 100 euros par collégien.

Il n’y a que le cinéma, que j’ai vraiment réduit, parce qu’à 7…

Généralement, l’hiver, on sort peu. Nous vivons en ville et nous sommes souvent coincés à l’apart pour cause de l’un ou l’autre qui est malade. Nous avons sous la main un gentil voisin féru de technologie et d’astronomie. Sur le catalogue OPITEC, (ex un moulin solaire à 12 e 90) il y a non seulement tout ce que l’on peut imaginer comme matériel d’art plastique, mais aussi de bricolage et des centaines de choses à monter soi-même pour 3 ou 5 euros, comme au cours de technologie à l’école. Le site est compliqué, ne pas hésiter à commander le catalogue (vite épuisé).

L’IEF, ce sont aussi les personnes référentes. Le boulanger qui va accepter de recevoir les gamins à 5H du mat pour leur montrer comment ça fonctionne, etc…

De toute façon, ne nous leurrons pas, l’école à un coût : il y a aussi les sorties, le matériel, etc….

J’ai eu le choc de ma vie « scolaire » lorsque ma grande est entrée au collège : 1300 euros en 5 semaines !!! (il y avait le prix de l’abonnement de bus à l’année et le quadrimestre de cantine d’avance qui déjà faisaient 700 euros)…et c’était une école publique…mais le maillot comme ci, le jogging pour la gym dehors, la tenue de gym dedans, les baskets pour dehors, pour dedans, la prof d’anglais qui voulait des livres comme ci, des classeurs mous comme ça (50 euros rien que pour elle)…et nous n’en avions qu’une au collège !

Evidemment, perso, j’ai un mari qui travaille pour la ville : je ne paie pas les musées (mais ailleurs, oui !), ni la piscine, j’ai 1000 euros de chèques vacances chaque année dont je n’ai cotisé que la moitié, la moitié de notre location hiver à la montagne est prise en charge..…

et…nous n’avons pas de voiture. Ben oui, faut faire des choix, parce que ce qui troue notre budget c’est la danse, la baby-gym…le tennis, ….

Les vêtements sont souvent un poste important à l’école. J’appréciais de pouvoir habiller les enfants un peu à ma guise, profitant des dégriffs, etc… Aujourd’hui, nous devons nous serrer un peu la ceinture, et pour les enfants cela ne change rien. Il s’en fiche d’avoir une marque comme ça ou un super jean…en seconde main.

Nous émigrons à la campagne. Du coup, il y aura une voiture, mais des loisirs et des sports plus démocratiques…. (sauf la danse pour la 3ème car c’est sa vocation professionnelle). Mais dans le jardin, un portique, un trampoline.

Je dirai que l’IEF est particulièrement adaptée car on peut faire…chacun selon nos moyens.